15 novembre 2017

L’action bénévole au coeur d’une commandite

Par Camille Chrétien
Chargée de projets

L’année 2017 a été synonyme de renouveau et de festivités pour Montréal : la ville a brillé de mille feux, que ce soit par le passage des Géants, l’illumination du pont Jacques-Cartier, le spectacle Avudo, le moment historique qu’a été Montréal Symphonique et plus encore. Pour notre part, nous avons eu la chance de vivre ces événements au premier rang, à travers les yeux des bénévoles du 375e de Montréal.

 

La RBC était l’un des grands commanditaires des festivités et son objectif consistait à générer de la notoriété de marque en démontrant aux Montréalais qu’elle est bien implantée et engagée dans la communauté. Et comme la réussite d’un événement d’envergure comme le 375e de Montréal est liée en grande partie aux bénévoles (sans eux, il n’y a pas d’événements), nous avons d’emblée convenu que l’action bénévole allait être la pierre angulaire de notre campagne. Il n’était d’ailleurs nullement question d’utiliser cette commandite pour parler hypothèque, cartes de crédit ou autres services financiers. Nous nous devions de rendre hommage à ces bénévoles, de les remercier, de les récompenser, de les célébrer.

 

Nous avons donc créé l’Escouade citoyenne RBC, un groupe dont la mission est de récompenser et de célébrer les bénévoles sur le terrain, tout au long de l’année. Avec une présence continue de la marque, et 17 activités uniques totalisant 136 heures, nous avons rempli les objectifs de la commandite haut la main; l’action bénévole a été valorisée auprès de 3 000 bénévoles et près de 90 000 participants aux événements.

 

Quelques exemples d’activations de la commandite

  • Barbegazi, un événement faisant partie de la programmation des hivernales, a marqué notre coup d’envoi alors que l’Escouade citoyenne RBC est allée chercher différents bénévoles en autobus-limousine. Caroline Calvé, une athlète olympique, a également voyagé dans l’autobus pour se mêler aux bénévoles et échanger avec eux. Ces derniers pouvaient d’ailleurs se mesurer à Caroline dans la course à obstacles de Barbegazi ! Une réelle chimie s’est créée à ce moment. Une chimie qui a perduré tout au long de l’année.
  • En mai, exclusivement pour les bénévoles, nous avons ouvert les portes de l’exposition Chagall du Musée des beaux-arts de Montréal. Une soirée VIP les attendait : cocktail, traiteur, ambiance musicale, visites guidées de l’exposition, tirages, et surtout un moment de célébration entre bénévoles. C’est durant cet événement que nous avons constaté la force des liens qui s’étaient forgés entre les bénévoles et notre escouade. Les bénévoles sont une réelle famille !
  • Durant tout l’été, nous avons traité les bénévoles aux petits oignons lors des weekends de la Grande tournée : notre camion RBC se promenait de quartier en quartier et créait une zone détente pour les bénévoles. Massage sur chaise, espace lounge, récompenses sur place; les bénévoles en profitaient pour se faire dorloter.
  • L’événement de Montréal Symphonique sur le mont Royal a marqué un point culminant. Alors que les yeux du public étaient rivés sur la scène principale où trois orchestres de renom s’unissaient, nous avons plutôt tourné notre regard vers les bénévoles. Un quatuor de musique offrait des symphonies leur rendant hommage. Moment de sérénité pur, et surtout un moment auquel le public a pris conscience de l’importance des bénévoles. Toute la soirée, des remerciements du public ont été compilés et remis à ceux-ci, chaque remerciement était personnalisé et adressé à l’intention d’un bénévole en particulier.

 

Une initiative d’affichage sauvage et de médias sociaux a également été élaborée. Ainsi, durant plusieurs semaines, les Montréalais ont été exposés aux visages de ceux qui leur ont permis de vivre pleinement les festivités du 375e de Montréal. La marque RBC prenait le second plan pour laisser la place entière à la célébration de ces acteurs d’arrière-scène.

 

Une foule d’autres activités et rencontres ont ponctué notre expérience du 375e de Montréal. Chose certaine, si nous avions mis de l’avant les valeurs commerciales de la RBC dans cette commandite, force serait de croire que l’impact de la campagne aurait été moindre. En mettant les valeurs humanitaires de la marque, de réelles connexions ont été développées avec les bénévoles et la communauté montréalaise, et de merveilleux souvenirs ont été créés. Cela peut sembler cliché, mais nous avons été profondément touchés par plusieurs bénévoles. Il s’agit de personnes animées d’un grand désir d’aider et de faire une différence comme ils le peuvent. Ces acteurs de l’ombre méritent d’avoir le projecteur porté sur eux de temps en temps, et ce fut un plaisir pour nous d’y participer avec la RBC. 

 

En somme, la commandite de la RBC a été une action qui a fait un bien réel pour nous, les organisateurs, et qui a marqué plus d’une vie.


Tous les articles